fbpx

LES VILLES INTELLIGENTES

Gestion

C’est Pierre-Luc Lachance, titulaire d’une Maîtrise en Intelligence et transformation des organisations, (et Vice-président de l’exécutif et conseiller municipal de la Ville de Québec) qui était notre invité de webinaire, pour nous expliquer ce qu’est une ville intelligente et qu’est-ce que ça implique.

Le mouvement des villes intelligentes est né à la fin des années 90, principalement chez les entreprises dans le domaine technologique afin de développer des applications innovantes. Tout d’abord, il est important de différencier et de ne pas confondre une ville intelligente et une ville connectée. Une ville intelligente est en recherche d’innovation et d’optimisation des communications et des façons de faire, alors qu’une ville connectée est en recherche d’amélioration de ses systèmes technologiques. La composante technologique ou numérique se retrouve en effet dans la ville intelligente, mais il y a d’autres composantes indispensables à la ville intelligente.

3 dimensions composent une ville intelligente ; Si l’on enlevait une de ces dimensions, tout le concept de ville intelligente serait perdu.

  • La dimension humaine. Celle qui amène la notion de créativité, et la capacité à réfléchir collectivement vers l’amélioration. L’humain est au cœur de son concept, car c’est l’amélioration du mode de vie par et pour l’Homme.
  • La dimension institutionnelle. Celle qui amène une notion de transparence et de faisabilité. C’est en effet cette dimension qui permet de voir ce qu’il est nécessaire de faire, qui rend visibles les points d’amélioration et qui permet la réalisation des nouvelles choses.
  • La dimension technologique. Celle qui amène la notion de communication et qui a un caractère éthique pour que tout se fasse dans les règles.

COMPOSANTES D’UNE VILLE INTELLIGENTE

La ville intelligente regroupe divers concepts et objectifs à suivre afin que la vision de la ville intelligente soit maintenue. Comme un tableau de bord, il s’agit de satisfaire un maximum de composantes répondant à ces concepts.

  • Mobilité intelligente : contrairement aux villes connectées, on ne parle pas ici de voitures connectées. Il s’agit au-delà des innovations technologiques, de logistique et infrastructures bien pensées, de transport durable, de sécurité accrue et d’accessibilité. On parle aussi de mobilité « servicielle », celle qui rend service à tout le monde.
  • Environnement : Ici on visera à satisfaire les composantes de durabilité, d’énergie renouvelable, de réduction de pollution et de protection de l’environnement. Ce concept environnemental est à garder en tête pour chaque réalisation et innovation qui seront mises en place dans le cadre de la ville intelligente.
  • Gouvernance collaborative : La dimension institutionnelle se situe là, c’est d’inviter chacun à participer et à s’impliquer. L’engagement citoyen et la collaboration en chaque partie prenante. On parle aussi ici de gestion des données éthique et transparente, mais aussi de gouvernement numérique afin de simplifier les processus de façon intelligente et efficace.
  • Économie durable : Faire appel à des industries vertes et responsables et viser un développement économique durable. Cela passe notamment par de l’innovation et la R&D ou encore une économie circulaire.
  • Modes de vie : Une ville intelligente se doit d’apporter un mode de vie allant dans l’intérêt de tous. Cela passe par des habitations abordables, une sécurité accessible, ainsi que l’art et la culture pour tous. On parle également de santé durable, et cela ne concerne pas seulement les établissements de santé, mais surtout un mode de vie visant à être en bonne santé. Par exemple les initiatives à faire de l’exercice, une facilité à accéder à des pistes cyclables ou à se déplacer à vélo, ou une ville verte et dépolluée. C’est aussi proposer des activités communautaires, des festivals, des infrastructures et des loisirs pour tous ; une ville qui vit.

MENER À BIEN UN PROJET DE VILLE INTELLIGENTE

Pour mener à bien un projet dans le cadre d’une ville intelligente il faut, premièrement, identifier le problème à résoudre ainsi que le maximum de variantes pouvant influer sa solution. On parle alors de « pensée complexe ». Savez-vous quelle est la différence entre une situation complexe et une situation compliquée ? C’est une des questions amenées par Pierre-Luc Lachance lors de notre webinaire. Le terme compliqué implique qu’une solution existe, peu importe son degré de difficulté, il y a une série d’étapes à suivre, de consignes à respecter, mais la finalité sera toujours la même. À l’inverse, le terme complexe implique un grand nombre de variables à prendre en compte, des imprévus et de l’inexpliqué. Il n’y a pas de solution unique, il faut simplement envisager un maximum de possibilités pour obtenir la meilleure solution. Donc, une ville intelligente se verra prendre des solutions adaptatives.

La bonne réalisation d’un projet de ville intelligente, cela passe aussi par la pensée collective. C’est impliquer les citoyens et la communauté dans la réflexion et mise en place du projet. Chaque partie prenante à un rôle à jouer.  Il faut donc créer un écosystème vivant incluant la ville, les écoles, les différentes communautés, les partenaires, les entreprises, et tout citoyen. Dans le même concept que le design thinking, l’idée est de placer l’humain au cœur de la solution, tout en ayant une réflexion commune (cf notre article sur le design thinking).

Il faut rassembler la ville au sens large, et les citoyens. Il est important que ce ne soit pas la ville seule qui s’adresse aux citoyens, cela doit être un échange, un dialogue où chaque partie écoute et comprend l’autre. Il est en effet nécessaire d’avoir une certaine proximité avec les citoyens, afin de dénouer toutes questions ou doutes et éviter les incompréhensions et frustrations.

Dans le concept de ville intelligente, il est tout aussi important d’avoir une grande flexibilité et une rétroaction efficace. Suivent les évolutions et les innovations à dispositions, il faut toujours analyser le bon fonctionnement de son processus. Pour améliorer par exemple les processus décisionnels qui peuvent souvent être la cause de complications dans un projet, mais aussi s’assurer que la communication a été efficace, que les données sont sécurisées et accessibles, etc. Chaque élément est amené à être amélioré avec le temps pour plus de performance.

LES DÉFIS DU STATUT DE VILLE INTELLIGENTE

La majorité des villes voulant adopter ce concept de ville intelligente, afin d’améliorer sa qualité de vie, rencontre les mêmes défis.

  • Des enjeux de communication entre les différents départements, et parties prenantes.
  • Une lourdeur des processus administratifs. Il y a une réelle nécessité d’avoir un gouvernement plus agile pour simplifier et accélérer les démarches.
  • Mener une gestion administrative réactive au lieu de proactive.
  • Obtenir un partage et une accessibilité des données pour les différents départements, et parties prenantes.
  • Savoir attirer et engager les citoyens, assurer la participation citoyenne sur les différents projets.
  • Avoir un réflexe de co-création, c’est-à-dire reconnaître ses limites et faire appel à d’autres professionnel(le)s pour mener à bien son projet.
  • Moins se baser sur les chiffres, et plus sur le concret ; ne plus s’arrêter aux statistiques telles que « la moyenne de », mais prendre en compte les réels besoins et attentes.
  • Mettre en place un budget participatif cohérent.

RECOMMANDATIONS

Pierre-Luc Lachance nous a confié ses recommandations afin d’en apprendre davantage sur les villes intelligentes et leur fonctionnement.

– The Smart Community podcast.
– A New City O/S, the power of open governance, Stephen Goldsmith
– The Smart City, Ben Green
– The Smart City in a digital world

Liens utiles :
Nos services en recrutement.
Nos prochains webinaires gratuits.
E-book audit marketing.
– Article : Le marché du travail actuel.
– Besoin d’aide dans votre recrutement ? Certification en recrutement.

#CréerUnMonde auquel les gens veulent appartenir.



Partager

Article associé

FAQ marketing influence

FAQ – Le marketing d’influence

Les influenceurs sont partout, comment collaborer avec eux pour avoir un marketing performant ? Comment maîtriser leur communication et optimiser votre marketing ? Une experte a répondu à vos questions.

Lire la suite

Catégories